Dip apéro parfait de l’été: pâte d’aubergine bien relevée.

L’été j’ai horreur de la plage. Je me force à y aller, une fois par an peut-être, pour honorer mon héritage bigouden ou pour faire comme les autres. Je trouve que ce n’est pas un endroit confortable, ma serviette n’est jamais bien mise, je lutte poser ma tête harmonieusement, je n’arrive pas à lire (parce que position inconfortable), il y a du sable qui vole, souvent du vent, le bruit irrégulier de la mer mêlé aux cris des voisins, quand on s’endort on le regrette amèrement au réveil, on a trop chaud ou trop froid, qu’on se baigne ou pas on se retrouve tout poisseux et c’est douche inévitable au retour… bref, je suis une grincheuse de la plage.

Le temps dont souffrait la Bretagne (et une bonne partie de la France si je ne m’abuse) n’était donc pas une tragédie pour moi : la plage ne me manquait pas. Ok, ok, je dormais avec deux couvertures et un edredon… Mais l’impossibilité d’aller à la plage ne me gênait pas vraiment. Moi, ce qui me gênait le plus, c’était l’absence d’apéro au soleil.

Mais revoilà le soleil! La Bretagne retrouve le sourire, les touristes aussi, ils vont pouvoir glander tout l’aprèm sur la plage. Le plein de vitamines D, moi, je le ferai à l’heure de l’apéro. Et puis d’une pierre deux coups, je ferai le plein de vitamine A et d’acide folique en même temps, grâce au celeri branche, ma nouvelle folie (acide folique, folie.. même famille sans doute ;)). Je le prends bio, pour ne pas déguster les bon pesticides qui accompagnent le céleri conventionnel, et je l’accompagne d’une petite pâte à l’aubergine, absolument divine et très rapide à préparer et vous avez intérêt à vite l’essayer.

pate-aubergine

Pâte d’aubergine grillée

recette de David Tanis, dans A platter of Figs, le livre culinaire qui m’inspire le plus.

Pour environ un bol de pâte délicieuse

  • 2 aubergines
  • jus d’un petit citron
  • 2 cuillère à soupe de câpres hâchées (j’avais zappé ça)
  • une gousse d’ail réduite en purée avec un peu de sel
  • 2 c à café de persil hâché
  • 2 c à café de ciboulette hâchée
  • 50cl d’huile d’olive (ou beaucoup moins, c’est comme on veut)

Faire griller les aubergines en les retournant de temps en temps. Leur peau doit être noircie et la chair tendre. Laisser refroidir puis les mixer. Ajouter sel, poivre, jus de citron, câpres, ail, persil et ciboulette. Ajouter progressivement l’huile d’olive. Goûter et ajustez l’assaisonnement.

Réservez au frais jusqu’au moment de servir et accompagnez de tomates cerises, gressinis et céleri branche bien-sûr.

Epatant filet mignon miel-vanille
Boeuf thaï